//
voici votre article...
Essais, Livres, Onco-psychologie, Témoignages

‘Cancer et maternité’

‘Cancer et maternité : l’impensable rencontre’ sous la direction de Anne-Françoise Lof. Editions Erès, 2012.

Cancer et maternité :
2 évènements de vie majeurs,
2 bouleversements identitaires.

Cet ouvrage est né du constat d’un quasi-blanc de la littérature sur le sujet, l’essentiel étant médical. Il traite des aspects affectifs, familiaux, relationnels de ce « doublé » exceptionnel.

Ce livre se divise en 2 parties :

  • la premièrese compose de 4 témoignages bruts de femmes ayant découvert leur cancer pendant leur grossesse, ou peu de temps après.
  • La deuxième est une série d’articles de professionnels, majoritairement psychologues et psychiatres : même si le discours est souvent ardu pour le commun des mortels, il est passionnant. Bon, d’accord, ‘pour public motivé’ dirait Electre.

On y découvre pas mal de notions psy, pas forcément explicitées, ce qui donne des pistes de lecture. En particulier autour de Winnicott

Il y est en effet beaucoup question de la disponibilité de la mère, nécessaire à l’accueil d’un bébé, et qui est entravée. L’énergie psychique et physique est déjà tellement mobilisée par le combat contre le cancer. Le « holding » est forcément partiellement altéré. La mère se retrouve écartelée entre un repli narcissique obligé (s’occuper d’elle) et la préoccupation maternelle primaire.

En même temps, à travers les témoignages, on voit que les couples peuvent générer une résilience pour arriver à faire face. La difficile place du père y est aussi bien abordée, lui qui devient ‘pilier’.

Le livre traite également de la crainte maternelle de « porter la vie dans un registre mortifère » Des interrogations comme : le bébé sera-t-il toujours marqué par le sceau de la maladie et de la mort ? N’y a-t-il pas de danger qu’il devienne un « enfant-thérapeute » ?… Et aussi la crainte que l’enfant soit « le mémorial vivant de cette période douloureuse ».

Le livre n’oublie pas la dure réalité des interruptions médicales de grossesse, mais aussi la mort de la mère, avec le bouleversant récit d’un enfant gardant le souvenir de sa maman disparue, par une boîte à tétines…

Il est troublant que les terminologies médicales lors d’un examen d’imagerie pour décrire un foetus et une tumeur soient si proches : on parle de taille, d’aspect, de forme… Dans les deux cas, il s’agit de la coexistence de 2 multiplications cellulaires. Anne-Françoise Lof parle de « double portage maternel ».

Les différents participants de cet ouvrage relèvent également tous la difficulté de cette situation (cancer et maternité) pour les soignants. Certains peuvent parfois être tellement ébranlés que leurs émotions « peuvent les déborder et les entraver dans leur professionnalisme ». D’où la nécessité de dispositifs de soutien pour eux.

Bien sûr, des pistes de propositions thérapeutiques sont données, et il ressort que le psy a un rôle dès l’annonce de la maladie. Et ce qu’une maman doit absolument savoir : « la grossesse n’a pas d’impact péjoratif sur le pronostic de la mère ».

Par une série de témoignages puis une analyse des mécanismes psychologiques de part et d’autre – patients et soignants -, ce livre va permettre aux mères de mieux comprendre ce qui se joue, de se sentir moins ‘ovni’ parmi des professionnels, eux-même mieux parés à appréhender cette impensable rencontre.

Les éditions Erès et la coordinatrice de cet ouvrage collectif, Anne-Françoise Lof, ont gracieusement offert un exemplaire à votre e-bibliothécaire (et pour cause !), il est maintenant à votre disposition…

<—– Une rare autre fois où ce sujet a été abordé s’est faite par le biais d’une photo de David Jay : « The Scar Project, Breast Cancer is not a Pink Ribbon« , mère ET cancéreuse, violence ET vie (ce livre est disponible dans l’e-Bib).

Le cancer touchant de nombreuses femmes jeunes, par définition en âge de devenir mère, la double approche cancer ET maternité ne peut plus rester hors sujet !

—————————————————————————————————————————————–

Coût pour la ré-expédition au prochain destinataire :

Enveloppe à bulle : format 18×26 cm

  • à affranchir soi-même d’un timbre de 3 € 10 vers la France Métropolitaine
  • indiquer la mention « LETTRE »

——————————————————————————————————————————————-

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Pour vous procurer le livre « Questions Roses » (édité par ASDSD, Au Sein De Sa Différence) :

Octobre Rose est le mois international de mobilisation contre les cancers du sein ; le symbole de cet engagement est un ruban rose, au même titre que celui du sida est rouge... Mais tout est-il vraiment rose ? Questions autour de la culture du ruban rose et de l'engagement dans la lutte contre ces cancers.

Site de l’Association

Site de l'Association "Au sein de sa différence"

  • 13,413 visites
%d blogueurs aiment cette page :