//
voici votre article...
Livres, Photographie, Témoignages

‘La traversée imprévue, adénocarcinome’

‘La traversée imprévue, adénocarcinome’ textes et photos d’Estelle Lagarde, éditions La Cause des Livres, 2010.

Estelle Lagarde a abordé son épisode cancéreux comme un voyage, elle l’a consigné en mots et en images, jour après jour, au fil de l’avancée des traitements et des questionnements.

Son travail d’artiste était déjà très axé sur des mises en scène théâtrales et oniriques. La rencontre imprévue avec son propre cancer semble avoir catalysé sa créativité : un débordement de vie ! Il en ressort un journal intime croisé d’une série d’autoportraits qui oscillent entre beautés choquantes et humour décalé.

Le nu en page 77 est un des plus intimes qu’il m’ait été donné de voir, et pourtant il se regarde sans voyeurisme. Les traitements sont tous là : en une image, en une femme. La beauté semble intacte, un calme paraît immense, mais toute la violence d’une traversée cancéreuse y est perceptible.

Le dédoublement avec un mannequin de cire page 98 est effroyablement drôle… ou inversement.

J’ai croisé Estelle lors du vernissage de cette expo, les cheveux frisés rejaillissaient en tous sens. Très calme, comme revenue d’une traversée où elle avait été jusqu’au bout de ses peurs. Espiègle, on ne change pas quelqu’un de drôle ; pas même le cancer.

Ce livre est un témoignage unique, destiné à tous, malades ou pas : il raconte et il imprègne.
Une leçon, à la fois de vie et de créativité.
La page de garde comporte quelques mots de l’artiste expressément dédié à notre e-bib : à vous de poursuivre les mots vagabonds !

Son site, ses travaux, son actu, sa bio : ici

—————————————————————————————————————————————–

Discussion

Une réflexion sur “‘La traversée imprévue, adénocarcinome’

  1. un livre passionnant qui témoigne de la force de la créativité qui peut nous aider toutes à vivre mieux – tout peut être créatif, nous ne sommes pas toutes artistes, jouer avec son enfant peut être créatif, regarder.
    Ecrire est très important

    c’est bouleversant, enthousiasmant, un pied de nez au cancer
    magnifique – le libraire à qui j’avais commandé ce livre s’est repris quand il m’a dit cela après l’avoir feuilleté, mais non, ce n’est pas déplacé. Estelle Lagarde a fait de son témoignage un bel objet mais pas seulement

    Publié par pascale | 11 mars 2012, 18:05